ALGER (Reuters) - Le président Bouteflika a décrété huit jours de deuil national en hommage à Ahmed Ben Bella, premier président de l'Algérie indépendante, décédé mercredi à Alger à l'âge de 96 ans, a rapporté la radio nationale.

"Les Algériens pleurent aujourd'hui un grand homme qui, par sa sagesse et sa clairvoyance, a ouvert la voie de la liberté et de la construction de l'Algérie moderne", a déclaré le chef de l'Etat.

Des obsèques nationales auront lieu vendredi au Carré des martyrs du grand cimetière d'El Alia d'Alger.

Christian Lowe et Lamine Chiki, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.