BRUXELLES (Reuters) - Vendredi sera une journée de deuil national en Belgique à la mémoire des 28 personnes - 22 écoliers et six adultes - qui ont trouvé la mort dans un accident d'autocar en Suisse.

Une minute de silence sera observée à travers le pays à 11h00 locales. Les drapeaux seront en berne jusqu'à samedi.

Sur les 52 occupants du car, qui transportait en majorité des élèves des villes flamandes de Heverlee et Lommel de retour d'une classe de neige, seuls 24 ont survécu. Certains se trouvaient jeudi dans un état critique.

Les dépouilles des victimes - pour la plupart des enfants âgés d'environ 12 ans - ont été acheminées à Sion, dans le canton du Valais, non loin du lieu de l'accident, afin d'être identifiées.

L'accident s'est produit mardi à 21h15 dans un tunnel, non loin de la ville de Sierre, sur l'autoroute en direction de Sion.

Le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, a déclaré lors d'une conférence de presse que le processus d'identification était en cours. Di Rupo, de même que des ministres, députés et écoliers, a signé jeudi un registre de condoléances au parlement fédéral belge, à Bruxelles.

Six enfants qui s'en sont sortis avec des blessures légères ont pris le chemin du retour jeudi, ont dit les autorités belges.

Robert-Jan Bartunek, Eric Faye pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.