C'est une information France Inter . Abdelghani Merah a été récemment questionné pendant huit heures sur l'éventuel troisième homme dont il parlait dans le reportage de M6, diffusé le 11 novembre dernier.

C'est à la suite de cette audition qu'interviennent les deux interpellations d’aujourd'hui à Albi et Toulouse.

L’homme arrêté est bien celui dont parle Abdelghani Merah dans le documentaire. L'individu, un ami d'enfance des Merah à Toulouse est actuellement en garde à vue avec son épouse.

La garde à vue intervient sur commission rogatoire du juge pour complicité, elle pourrait durer 96 heures.

Impossible de dire pour l'instant s'il s'agit du troisième homme qui aurait été présent lors du vol du scooter qui a servi à Mohamed Merah pour commettre ses crimes.

Mohamed Merah a été abattu le 22 mars à Toulouse par le Raid, unité d'élite de la police, lors d'un assaut donné à son logement où il était retranché depuis plus de 30 heures. Pendant le siège de son logement, Mohamed Merah a revendiqué auprès des policiers avoir tué trois militaires, ainsi que trois enfants juifs et le père de deux d'entre eux dans une école.

Ecroué, son frère Abdelkader nie toute complicité dans les crimes. Les juges d'instruction antiterroristes se penchent aussi sur les liens troubles entre la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et Mohamed Merah.

Au retour d'un voyage en Afghanistan fin 2011, le jeune Français avait été interrogé par la DCRI mais jamais inquiété. Sa surveillance avait été levée alors qu'il semble que sa dangerosité avait pourtant été relevée. Une enquête parlementaire est souhaitée par certains députés.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.