ROME (Reuters) - Deux Français ont été identifiés parmi les victimes retrouvées ces derniers jours après le naufrage du paquebot Costa Concordia, ont annoncé jeudi les autorités italiennes.

Il s'agit de Pierre Grégoire et Jeanne Gannard, un frère et une soeur originaires de Franche-Comté, a-t-on précisé de même source.

Les recherches ont repris jeudi matin dans l'épave du paquebot à la faveur d'une amélioration des conditions météorologiques.

Six jours après le naufrage du navire, le bilan fait état de onze morts. Après l'identification de ces deux victimes dont les corps, on compte encore 19 disparus, dont deux Français.

Le paquebot a heurté des rochers près de l'île du Giglio et s'est peu après échoué, la coque largement déchirée, sur la côte, vendredi dernier, deux heures après avoir pris la mer pour une croisière d'une semaine en Méditerranée avec 4.200 personnes à son bord.

Patrick Vignal pour le service français, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.