Selon Mediapart, le nouveau défenseur des droits aurait abusé de sa carte bleue lorsqu'il dirigeait l'Institut du monde arabe. Son niveau de salaire est aussi mis en cause.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.