C'est une énième polémique autour de Donald Trump. Mais celle là est de taille. Le candidat républicain a appelé les défenseurs du port d'arme à stopper son adversaire.

Les supporters de Donald Trump applaudissent leur candidat pendant un meeting en Caroline du Nord
Les supporters de Donald Trump applaudissent leur candidat pendant un meeting en Caroline du Nord © AFP / Sara D. Davis

Humour douteux ou appel au meurtre? La déclaration de Donald Trump, cette nuit, lors d'un meeting à Wilmington en Caroline du Nord, déclenche un nouveau tollé. Le candidat républicain à la Maison Blanche a appelé les défenseurs du port d'arme à stopper son adversaire démocrate, Hillary Clinton.

Hillary veut abolir le second amendement (qui garantit le droit de posséder des armes). Si elle a la possibilité de choisir ses juges, il n'y a rien que vous puissiez faire les gars. Bien que , avec le second amendement, peut-être qu'il y a une solution, je ne sais pas..

La remarque, interprétée comme une incitation à prendre les armes pour stopper Hillary Clinton, a aussitôt provoqué de vives réactions, de la part d'élus de tous les bords. Donald Trump accuse lui les médias de déformer ses propos, expliquant qu'il encourageait les partisans du second amendement à battre Hillary Clinton dans les urnes.

L'affaire prise très au sérieuse

"Nous sommes au courant des propos de Mr Trump" ont réagi les services secrets. Une enquête pourrait être ouverte.

Mots-clés :