L'agence américaine antidopage a lancé une procédure contre le septuple vainqueur du Tour de France, menaçant de le priver de ses victoires cyclistes. Pierre Bordry, ancien président de l'Agence française de lutte contre le dopage, n'est pas surpris. Il répond à Angélique Bouin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.