Dimanche soir sur TF1, l'ex-patron du FMI a confirmé l'existence d'un pacte avec Martine Aubry et sa volonté d'être candidat, avant d'en être empêché par l'affaire du Sofitel. La maire de Lille n'a pas tardé à réagir.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.