Les requêtes en nullité déposées n'ont finalement rien donné : Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille. Ses avocats annoncent qu'ils vont se pourvoir en cassation.

la demande des avocats de dsk a peu de chances d'aboutir
la demande des avocats de dsk a peu de chances d'aboutir © reuters

C'était un peu un coup de poker de la part des avocats de Dominique Strauss-Kahn. Mais la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai a fini par rejeter les demandes de nullité soulevées dans l'affaire du Carlton de Lille.

La défense de DSK a annoncé qu'elle allait se pourvoir en cassation après cette décision dont le parquet a fait état.

"M. Dominique Strauss Kahn prend acte de la décision de la chambre de l'instruction rejetant les demandes de nullités procédurales soulevées par ses avocats et va former un pourvoi en cassation contre celle-ci" , écrivent ses avocats, Frédérique Baulieu, Henri Leclerc et Rickard Malka.

"La défense de M. Dominique Strauss Kahn a la certitude qu'il sera finalement lavé des accusations absurdes de proxénétisme dont il fait l'objet, accusations qui heurtent tout autant le bon sens que l'analyse juridique" , ajoutent-ils dans un communiqué.

Henri Leclerc, l'un des avocats de DSK, crie à l'erreur judiciaire... comme à Outreau.

Les défenseurs de l'ex-patron du FMI estimaient que l'affaire n'aurait jamais pris de telles proportions sans la mention du nom de DSK, ce qui aurait poussé l'enquête dans sa direction.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.