Le dossier n'est pas clos et l'audience du 18 juillet est maintenue, bien que le procureur Cyrus Vance ait admis que la crédibilité du témoignage de la victime présumée était remis en question.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.