Dans l'Oise, la candidate socialiste a été éliminée dès le premier tour des élections législatives partielles dans la deuxième circonscription. Au second tour, l'UMP affronte le FN.

pour l'ump, le fn et le pcf, l'élimination du ps dans l'oise est un désaveu de la politique nationale
pour l'ump, le fn et le pcf, l'élimination du ps dans l'oise est un désaveu de la politique nationale © reuters

Une énorme claque pour le parti socialiste dans la deuxième circonscription de l'Oise. La candidate PS sera absente du deuxième tour de la législative partielle. Sylvie Houssin a été éliminée dès le premier tour de scrutin. Battue par le candidat de l'UMP Jean-François Mancel qui a recueilli 40% des suffrages devant la candidate du Front National, 26%, la socialiste est arrivée troisième avec 21% des voix. Sous la barre des 12,5% des suffrages des inscrits, elle ne peut donc se maintenir au second tour.

Harlem Désir, le premier secrétaire du PS appelle à faire barrage au FN au second tour, mais cet appel est contesté au niveau local par Sylvie Houssin. Elle rappelle que par le passé Jean-François Mancel n'avait pas hésité à faire alliance avec le FN. Sur place, à Beauvais, le reportage de Nasser Madji.

Déjà, en juin dernier, Sylvie Houssin, cette même candidate socialiste avait été battue d'une courte tête. Ce dmianche, elle a encore perdu 9 points de plus que lors de sa précédente défaite. Le parti communiste parle d'un désastre, lié à la politique du gouvernement. De son côté, l'UMP souligne l'effondrement du PS alors que le Front National se réjouit de son inexorable montée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.