En 2008, Barak Obama avait promis de rehausser le salaire minimum fixé par l’Etat féderal et de le porter à 9 dollars 50 de l’heure.

4 ans plus tard, il est au niveau où l’avait laissé Geroges Bush : 7 euros 25.

Le Congrès dominé par les Républicains a rejeté les textes et les électeurs d’Obama lui reprochent son manque de pugnacité sur la question.

Les républicains sont opposés à l’idée même de salaire minimum qui serait néfaste aux petites entreprises.

Barak Obama signe le Recovery Act
Barak Obama signe le Recovery Act © Radio France / E.R

En 2009, Obama fait voter le Recovery Act , une enveloppe de 20 milliards de dollars pour lutter contre la pauvreté et la faim et des aides supplémentaires aux bénéficiaires de l’assurance chomage, notamment l’allongement des indemnités, crucial pour les américains qui ne retrouvent pas d’emploi au bout de 6 mois.

Mitt Romney estime que ces aides incitent les sans emploi à ne pas en chercher.Il veut privatiser les assurances chomages pour que chacun paie ses périodes sans emploi et se retrouve responsabilisé.

Echos d'ailleurs sur Twitter : @EricValmir

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.