Cent radars supplémentaires d'ici fin 2013
Cent radars supplémentaires d'ici fin 2013 © Maxppp / Jean-Baptiste Quentin

Plus de 40 radars ont été vandalisés en Bretagne depuis le début de la fronde contre l'écotaxe. La moitié sont hors de service.

On a vu la contestation des Bonnets Rouges essaimer un peu partout en France ce week-end, avec des rassemblements, des opérations escargots et des dégradations de portiques, bornes écotaxes ou encore de radars.

Mais en la matière, la Bretagne a pris une sacrée longueur d'avance. A croire qu'elle entend d'ailleurs la maintenir. Puisque 40 radars ont fait les frais de la contestation contre l'écotaxe. C'est ce qu'indique la préfecture. La moitié sont désormais inutilisables.

Mais qui est rééllement à l'origine de ces déstructions ?

Le reportage de Mathilde Josse

Un sentiment de "révolution"

Face à cette colère contre cette mesure pourtant repoussée sine die par le gouvernement, les responsables politiques ont chacun leur lecture des faits. Marine Le Pen craint une véritable "révolution". La présidente du Front national était l'invitée de Tous politiques

Même la socialiste Ségolène Royal salue une "révolte citoyenne"et même "réconfortante"."légitimeface à cette taxe q'elle qualifie de "totalement absurde"

A droite, Jean-François Copé a souligné "pour la première fois, on voit une rupture nationale nationale sur le consentement à l'impôt".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.