Le second tour des élections égyptiennes oppose les Frères musulmans à l'ancien Premier ministre d'Hosni Moubarak, Ahmed Shafik. Les deux camps tentent de séduire l'électorat. Difficile pour les Égyptiens de croire à un véritable changement. Vanessa Descoureaux.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.