La crise politique en Egypte
La crise politique en Egypte © Radio France / Idé

Neuf personnes ont été blessées dans la nuit de lundi à mardi par des assaillants quiont ouvert le feu sur des manifestants campant place Tahrir dans le centre du Caire, rapportent des témoins.

Des véhicules de police encerclent la place depuis le début des mouvements de protestation lancés le 23 novembre contre un décret du président Mohamed Morsi élargissant ses pouvoirs.

Les assaillants ont lancé des cocktails Molotov qui ont provoqué le début d'un petit incendie, ont ajouté des témoins. Les manifestants, réveillés par le bruit, ont alors répliqué en scandant des slogans hostiles à Mohamed Morsi et ont chanté "le peuple veut la chute du régime".

Sept personnes ont été tuées et plusieurs centaines d'autres ont été blessées la semaine passée lors d'affrontements entre adversaires et partisans de Mohamed Morsi à propos du décret contesté et du contenu du projet de nouvelle constitution.

L'opposition égyptienne et les islamistes partisans de Morsi ont appelé à des manifestations mardi dans le centre du Caire alors que les électeurs doivent se prononcer par référendum surle texte de la Loi fondamentale samedi.

Les Egyptiens ont 15 jours pour se faire une idée d' un texte compliqué et dense. Dans un pays où la population ne sait pas forcément lire et écrire, comment s'informe t-on dans les quartiers populaires ?

Le reportage de Vanessa Descoureaux

Lien Dossier Egypte
Lien Dossier Egypte © Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.