Le drame du stade de Port Saïd (plus de 70 morts lors d'un match de football) reflète l'extrême tension actuelle dans le pays. Selon le Directeur de l'IRIS, Pascal Boniface, le football a été instrumentalisé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.