Pour beaucoup d'égyptiens, les violences vont bien au-delà d’un simple règlement de compte entre équipes adverses. Beaucoup d’égyptiens pensent qu’il ya eu ou manipulation ou connivence, pour faire éclater les troubles, punir les ultras de la guerre qu’ils mènent contre la police depuis le début de la révolution

Marion Guénard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.