L'ancien Raïs, 83 ans, doit être jugé en compagnie de ses deux fils, de son ancien ministre de l'Intérieur et des hauts responsables de la police pour la mort de 850 manifestants. Le procès ouvert début aout avait été interrompu.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.