Le second tour de l'élection présidentielle a une nouvelle fois mis en évidence la difficulté pour les grands médias de devoir attendre la clôture des bureaux de vote avant de communiquer des résultats connus plusieurs heures auparavant.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.