Le missile a explosé en vol peu après le tir
Le missile a explosé en vol peu après le tir © France Bleu Breizh Izel

Un missile balistique M51 s'est auto-détruit dimanche après un tir d'essai depuis un sous-marin stationné dans la baie d'Audierne (Finistère), a annoncé le ministère de la Défense. Un missile qu'on bien vu (et entendu) sur la côte...

Une commission d'enquête va être mise en place pour déterminer les causes de l'échec du tir du missile, qui ne portait évidemment pas de charge nucléaire... Mais son tir a quand même impressionné les promeneurs.

Dans le secteur, le missile n'est pas passé inaperçu... Le reportage d'Hervé Cressard.

1 min

E Missile Bretagne 1

"On a vu comme une traînée puis un feu d'artifice", explique une habitante. Une autre explique qu'elle a ressenti "comme un petit tremblement de terre", et qu'elle a immédiatement compris qu'il s'agissait d'un tir de missile : ce n'était pas le premier.

Autodestruction en plein vol

Ce tir, le sixième pour le missile M51, a été effectué depuis le sous-marin nucléaire lanceur d'engins "Le Vigilant".

"La sortie du missile à partir du sous-marin s'est déroulée normalement et en toute sécurité pour le sous-marin et son équipage", explique le ministère dans un communiqué.

"Lors de la première phase du vol, un incident s'est produit et a entraîné l'autodestruction du missile. A ce stade d'analyse et d'observation, les débris sont tombés dans la zone interdite pour la circonstance à la navigation maritime et à la circulation aérienne", poursuit-il, en précisant que les débris seront récupérés.

Mis en service fin 2010, le M51 a été développé et produit par Astrium, filiale à 100% d'EADS, pour le compte de la Direction générale de l'armement et de la marine Nationale.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.