C'est le deuxième enlèvement d'une étrangère au Kenya en moins de deux mois et cette fois c'est une française. Selon le gouvernement kenyan, la marine du pays a poursuivi les pirates et il y a eu des échanges de coups de feu.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.