La Cour de Cassation va annoncer cet après midi si la procédure continue après le naufrage de l'Erika. Il y a quelques mois l'avocat général de la Cour avait estimé que la justice français n'était pas compétente. Jean-Philippe Deniau

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.