La Cour de cassation pourrait annuler la condamnation de Total plus de 12 ans après le naufrage du pétrolier Erika au large des côtes bretonnes en 1999, car le naufrage, qui a provoqué la pollution de 400 km de côtes, n'a pas eu lieu dans les eaux territoriales françaises.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.