La Cour de Cassation pourrait bien annuler toute la procédure concernant la marée noire de l'Erika. Le Parquet Général propose d'annuler les condamnations prononcées au prétexte que le bateau se trouvait dans les eaux internationales lorsqu'il a sombré.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.