Vendredi dernier, j'avais le dernier livre de François MOrin sous les yeux (Le nouveau mûr de l'argent, Seuil, 2007) et je cite, tout exité le tableau 1 p 48, intitulé "La sphère économique mondiale" où il est dit que le PIB mondial est de 32.3 téra dollars, tandis que le marché des dérivés est de 699 tera dollars, soit 20 à 25 fois plus. Et je me trompe dans la traduction du téra dollar: mille milliards, et non un milliard de milliard brrrr. Bref, je suis victime du syndrome Kerdriel: les chiffres n'ont plus de sens. Pardon ô auditeurs!

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.