Au son des pétards et des sifflets, des milliers de mineurs, certains arrivés la veille après une "marche noire" de plus de 400 kilomètres, défilent à Madrid contre les coupes dans le secteur qui signent, selon eux, "la mort de la mine" en Espagne. Marie-Hélène Ballestero

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.