A l'UMP, les grandes manœuvres se poursuivent en vue de la désignation du futur président du Mouvement. Le camp Copé attendait le maire de Nice. Mais c’est François Fillon qui reçoit le soutien de Christian Estrosi, sur fond de fédération des Alpes Maritime déchiréeCarine Bécard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.