Le Parlement se prononce aujourd'hui sur la poursuite des opérations en Libye. Ce vote intervient alors que la France envisage sérieusement de négocier. Dans le camp des insurgés, à l'ouest du pays, on ne comprend pas ce changement de cap.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.