Etats-Unis : fusillade dans un cinéma de Louisiane
Etats-Unis : fusillade dans un cinéma de Louisiane © Reuters / Lee Celano

Un homme a ouvert le feu ce jeudi dans un cinéma de Louisiane (sud des Etats-Unis). Les autorités font état de deux morts. Le tireur s'est suicidé. La fusillade a eu lieu au moment où un jury délibère sur la peine de l'auteur de la fusillade d'Aurora.

Des ambulances, des voitures de police, et des visages fermés aux abords d'un cinéma américain. La scène fait penser à ce jour de juillet 2012. Un jeune homme avait tiré sur les spectateurs lors de la projection du film de Batman "The Dark Knight Rises", faisant 12 morts.

Deux morts, sept blessés, suicide du tireur

Les faits se sont déroulés cette fois en Louisiane, dans le cinéma Grand 16 de la ville de Lafayette. Le tireur a ouvert le feu lors de la projection de la comédie "Crazy Amy" ("Trainwreck" en version originale). Selon un dernier bilan, il a tué deux personnes et blessé neuf autres avant de mettre fin à ses jours. Lors d'une conférence de presse, la police l'a décrit comme un homme blanc âgé de 58 ans. Son identité n'a pas été dévoilée, et aucune indication n'a été donnée sur ses motivations.

Le gouverneur de Louisiane, et candidat aux primaires républicaines, Bobby Jindal, s'est rendu sur place.

L'actrice Amy Schumer, tête d'affiche de la comédie de Judd Apatow projetée au moment du drame, s'est dite "le coeur brisé" sur Twitter.

Cette fusillade intervient alors qu'un jury du Colorado délibère justement pour condamner à mort ou non le tireur du cinéma d'Aurora.

Au même moment, Barack Obama redit sa volonté de changer la législation sur les armes à feu

Juste avant la fusillade, la chaîne de télévision BBC a diffusé une interview de Barack Obama. Ironie du calendrier, le président américain y raconte son regret ne n'avoir pu réglementer les armes à feu aux Etats-Unis, sa "plus grande frustration à la Maison Blanche".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.