Tour Eiffel
Tour Eiffel © CC Jinod

La 6e édition de "Earth Hour" a lieu ce soir, à 20h30 en France dans plus d'une centaine de villes, mais également dans 150 pays.

Une heure pour la planète, en anglais "Earth Hour", a été lancée par un écologiste australien en 2008. Depuis, la campagne a pris une dimension mondiale et touche désormais "des centaines de millions de personnes

Du Taj Mahal à la porte de Brandebourg à Berlin, en passant par l'Empire State Building, les chutes du Niagara, la tour Burj Khalifa à Dubaï, les murailles de Dubrovnik en Croatie, le stade olympique de Pékin, la vieille citadelle d''Erbil au Kurdistan... les grands édifices de la planète seront plongés dans le noir.

En France, c’est Paris la ville la plus impliquée. La capitale éteindra des lumières de la Tour Eiffel, l'Hôtel de Ville, du Parc des Princes, de la cathédrale Notre-Dame, de l'Arc de Triomphe, des opéras Garnier et Bastille, ainsi que de plusieurs ponts, places et fontaines.

A Marseille, Notre-Dame de la Garde éteindra ses feux ainsi que la mairie. A Strasbourg plusieurs places et ponts seront plongés dans le noir.

Les particuliers sont invités à participer et à éteindre eux aussi la lumière durant une heure pour prendre conscience de notre dépendance à l'énergie -et par la même occasion, se rendre compte qu'on peut aussi en dépenser moins.-

Les explications de Sarah Tuchscherer

### Le XV de France a décidé de prêter son image à l'opération

Les joueurs ont acceptés de se mettre en scène, avec des pandas, dans un clip. On peut reconnaitre Maxime Machenaud, Yannick Nyanga, Yoann Huget, Luc Ducalcon et l'entraîneur Philippe Saint-André. Les rugbymen joent au billard ou aux cartes avec un faux panda, éclairés à la lueur des bougies...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.