Dans quelques jours débute l'Euro 2012 de football en Pologne et en Ukraine. Le cas de l'ancienne Premier ministre Ioulia Timochenko, toujours enfermées pose problème à de nombreux pays européens.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.