L'Euro démarre donc en Pologne et en Ukraine. Après les menaces de François Hollande et Angela Merkel, aucun membre du gouvernement britannique n'assistera aux matches de poule en Ukraine, en raison de préoccupations concernant "l'Etat de droit". Revue de presse. Bruno Cadène

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.