Fallait-il aller chanter en Azerbaïdjan ? C’est la question que posent les militants des droits de l’homme.Pour le clan qui est au pouvoir depuis 20 ans, la famille du Président Iliam Aliev, l’organisation de l’Eurovision est une très bonne affaire.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.