Pour son premier discours en tant que candidate à la présidentielle, Eva Joly a été accueillie sous les applaudissements des militants verts. Elle a vigoureusement critiqué le volontarisme du gouvernement en matière de réduction des déficits.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.