Les parents de quatre jeunes filles excisées poursuivis pour "complicité de violence volontaire ayant entraîné une mutilation" ont été condamnés par la cour d'assises de la Nièvre à deux ans fermes pour le père et 18 mois fermes pour la mère. A Nevers, Sophie Parmentier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.