Pardon de ne pas avoir approvisionné le blog, surtout après les commentaires sur la "vocation". J'étais plongé dans mon bouquin avec Dostaler sur Keynes et Freud. Le thème du bouquin: pourquoi le capitalisme est morbide. Pourquoi le capitalisme attise la pulsion de mort, existant au sein de chaque individu. Keynes et Freud, pratiquement au même moment, ont découvert cette horreur. Et si les hommes jouissaient de détruire la nature? "La maison brûle et nous ne faisons rien". Et si le spectacle était fascinant?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.