Explosion dans une usine d'engrais au Texas
Explosion dans une usine d'engrais au Texas © Reuters / Mike Stone

Les États-Unis à nouveau frappés durement, en moins d'une semaine : cette fois, c'est une usine d'engrais de West, près de Waco au Texas, qui a explosé, détruisant plusieurs bâtiments alentours. Un premier bilan officiel fait état de 5 à 15 morts.

Au moins 160 personnes ont vraisemblablement été blessées dans une violente explosion survenue mercredi soir dans une usine d'engrais de West, non loin de Waco au Texas, qui a endommagé voire détruit de nombreux bâtiments, dont un centre de soins, rapportent les autorités.

Un premier bilan officiel fait état de 5 à 15 morts. Certains médias américains ont évoqué des chiffres beaucoup plus importants.

L'explosion a envoyé une boule de feu d'une trentaine de mètres de large dans l'air. "C'est comme si une bombe nucléaire avait explosé ", a déclaré Tommy Muska, le maire de West.

Sur place, la situation est encore très confuse. Près de 9 heures après l'explosion, toujours pas de bilan définitif.

Écoutez les dernières précisions de Fabienne Sintès, correspondante de France Inter à Washington dans le journal de 13h de Claire Servajean.

Un journaliste de Reuters a constaté qu'une école et plusieurs habitations du quartier semblent avoir été incendiées à West, localité de 2.700 habitants située à 130 km environ de Dallas et à 32 km de Waco. Les fumées toxiques empêchent les pompiers d'accéder au site en toute sécurité. ### Des pompiers blessés dans une deuxième explosion
L'explosion s'est produite peu avant 20H00, heure locale (3h du matin à Paris) dans l'usine West Fertilizer. Une explosion qui selon son dirigeant pourrait être due à de l'ammoniac. La détonation a été ressentie à plusieurs dizaines de kilomètres de distance. Des pompiers ont été blessés par une seconde explosion alors qu'ils intervenaient sur les lieux, selon la chaîne de télévision CBS. Les blessés ont été conduits vers des hôpitaux de la région. Le gouverneur du Texas, Rick Perry, a déclaré avoir "_mobilisé les ressources de l'Etat pour aider les autorités locales_ " à faire face à l'explosion. Ce drame intervient deux jours après l'attentat qui a été perpétré sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston (nord-est), et qui a fait trois morts et 180 blessés lundi, selon un dernier bilan. Mais aussi à 48 heures du 20e anniversaire d'un incendie à Waco qui avait embrasé un complexe que tenait David Koresh et ses adeptes de la secte des Davidiens. Cet incendie avait marqué la fin du siège de Waco par les agents du FBI. Quatre-vingt-deux adeptes du groupe religieux et quatre agents du FBI avaient péri à Waco.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.