Cette exposition à caractère pédagogique présente une soixantaine de planches de bédés originales des deux premiers tomes Bulambemba et En naviguant vers les Indes de la série "Mémoire de l'esclavage", bande dessinée parrainée par l'Unesco et portant sur l'histoire de l'esclavage.L'exposition très documentée sur l’histoire du commerce triangulaire, inclut aussi les neufs siècles de traite orientale précédant la traite occidentale et ses abolitions. Elle est l'aboutissement d'un travail de recherche au côté de Joseph N'Diaye, conservateur de la maison des esclaves sur l'île de Gorée au Sénégal, et auteur du livre Il fut un jour à Gorée…L'esclavage raconté à nos enfants.​​​Auteur de bandes dessinées documentaires et de fictions, Serge Diantantu place au cœur de son travail les thèmes de société autour du monde noir."Mémoire de l'esclavage" est accompagnée de l’exposition de l’association les Anneaux de la mémoire, "Nantes regarde son histoire du 15e au 21e siècle".La Maison des Hommes et des techniques va accueillir une partie de l'exposition "Mémoire de l'esclavage", la suite des planches de bande dessinée se trouvera à la médiathèque Luce-Courville.

Serge Diantantu, né en République Démocratique du Congo, commence sa carrière de dessinateur en créant la bande dessinée Attention Sida pour sensibiliser l’opinion sur les risques de la pandémie. En 2008, il reçoit le prix de la bande dessinée engagée de Lyon.

Mots-clés :
Derniers articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.