En pleine guerre d'Algérie, le FLN organisait une manifestation à Paris, en dépit du couvre-feu. La répression, longtemps occultée par les autorités françaises, aurait fait des centaines de morts, notamment des hommes jetés dans la Seine par la police.

Emmanuel Leclère

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.