En pleine guerre d'Algérie, le FLN organisait une manifestation à Paris, en dépit du couvre-feu. La répression, longtemps occultée par les autorités françaises, aurait fait des centaines de morts, notamment des hommes jetés dans la Seine par la police.

Emmanuel Leclère

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.