[scald=27805:sdl_editor_representation]BUDAPEST (Reuters) - Le leader du championnat du monde des pilotes de Formule Un, l'Allemand Sebastian Vettel, s'élancera dimanche en pole position du Grand Prix de Hongrie, pour la huitième fois de la saison.

Quasiment imbattable cette année, le pilote de l'écurie Red Bull a dominé les essais qualificatifs de samedi en bouclant le tour le plus rapide en 1'19"815, devant les deux pilotes britanniques de McLaren, Lewis Hamilton et Jenson Button.

Les Ferrari du Brésilien Felipe Massa et de l'Espagnol Fernando Alonso ont signé respectivement les quatrième et cinquième temps.

Le coéquipier de Sebastian Vettel chez Red Bull, l'Australien Mark Webber, a réalisé le sixième temps.

Avec onze pole positions sur onze possibles depuis le début de la saison, l'écurie Red Bull, privée de victoires depuis deux courses, a bien l'ambition d'imposer une nouvelle fois sa suprématie dimanche, sur le Hungaroring.

Symbole de cette réussite acquise par le travail, les mécaniciens de Sebastian Vettel ont été à l'oeuvre toute la nuit de vendredi à samedi sur la monoplace du pilote allemand afin d'obtenir une configuration optimale lors des essais qualificatifs.

"Mes sensations étaient bien meilleures ce matin (samedi, ndlr). Je suis vraiment satisfait du résultat, nous avons procédé à beaucoup de changements sur la voiture hier soir. Les gars ont travaillé très dur et n'ont pas beaucoup dormi", a expliqué en conférence de presse le pilote allemand.

"La confiance est revenue", a ajouté celui qui comptabilise 216 points au classement des pilotes, soit 77 points d'avance sur son dauphin et coéquipier Mark Webber.

Mark Meadows, Olivier Guillemain pour le service français

Mots-clés :

Derniers articles

Monde

Alep : qui va bouger ?

mardi 27 septembre 2016
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.