PARIS, 11 septembre (Reuters) - La France a favorisé "un certain nombre d'opérations de défection" en Syrie, a déclaré mardi Laurent Fabius, confirmant que les services secrets français avaient permis l'exfiltration du général Manaf Tlass.

"Nous avons aussi, et je ne rentre pas dans les détails (...) favorisé un certain nombre d'opérations de défection", a dit le chef de la diplomatie française devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

"C'est notre rôle, nos services sont actifs", a-t-il souligné, confirmant pour la première fois publiquement que les services français avaient permis l'exfiltration du général Tlass, en juillet.

Le général Tlass avait remercié lundi les services secrets français pour leur aide, lors d'un entretien sur BFM TV.

"Oui, c'est exact que nos services ont fait en sorte que ce général" puisse gagner la France, a dit Laurent Fabius.

"Nous pensons que quand des personnes qui veulent lutter contre Bachar al Assad souhaitent quitter la Syrie, on les aide", a-t-il ajouté.

Jon Irish, édité par Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.