Le réseau social semble sur le point de publier ses comptes pour séduire les investisseurs et le public en vue d'une cotation prochaine. L'évènement est très attendu car il devrait consacrer une valorisation de Facebook supérieure à celle de géants comme Boeing ou Disney.On n'a pas vu autant d'impatience dans la Silicon Valley et à Wall Street pour une introduction en bourse depuis celle de Google en 2004Pierre Yves Dugua

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.