La campagne entre donc dans sa dernière semaine. Aujourd'hui, les deux finalistes sont en meeting. Nicolas Sarkozy à Toulouse cet après midi et François Hollande au palais omnisport de Paris Bercy. La campagne et ses polémiques. Hier, dans une interview, Dominique Strauss Kahn accusait ses opposants politiques de l'avoir manipulé dans l'affaire du Sofitel de New York. "Il devrait avoir la pudeur de se taire" répond Nicolas Sarkozy. "Je souhaite bon courage à monsieur Hollande pour avoir un tel soutien". De fait, dans l'entourage du candidat socialiste, on ne veut plus entendre parler de l'ancien favori des sondages. La preuve, hier soir, dans un bar parisien, plusieurs figures du PS ont bien failli se faire pièger. Invités à l'anniversaire de Julien Dray, ils ont déguerpi quand ils ont appris l'arrivée de DSK à la petite fête.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.