Des chercheurs testent toutes les recettes possibles pour remplacer la viande dans les burgers car l'élevage pour la viande est extrêmement polluant.

On consomme un peu plus d'un milliard d'hamburgers par an en France
On consomme un peu plus d'un milliard d'hamburgers par an en France © AFP / HAUSER Patrice / hemis.fr / hemis.fr / Hemis

Halte aux verts pâturages et à l'image bucolique qu'ils nous renvoient. Ils polluent trop. C'est en tout cas le message qu'essaient de faire passer certains chercheurs. 

L'élevage utilise 30 % de l’ensemble des terres, plus de 25 % de toutes la consommation d’eau douce de la planète et crée autant d’émission de gaz à effet de serre que toutes les véhicules qui circulent sur terre, air et mer. 

On pourrait mettre un peu de champignons dans les burgers. C'est peut-être la nouvelle recette pour sauver la planète ! D'après des chercheurs d'un institut américain (le World Resources Institute), si on remplace 30% de la viande de boeuf par des champignons dans les burgers, on conserve le goût de viande, mais on pollue beaucoup moins. 

Le burger est-il une menace pour la planète ? 

On avale un peu plus d'un milliard de burgers par an en France. Or 1 milliard de burgers avec un peu de champignon à la place du bœuf, cela éviterait d'émettre 1 million de tonne de CO². C'est un peu comme si on retirait de la circulation toutes les voitures circulant dans les Landes.  

La viande, et donc l'élevage sont extrêmement polluants.  Selon Greenpeace l'idéal serait de manger moitié moins de viande d'ici 2050 pour arriver à 16 kilos par an et par personne.  Aujourd'hui un Européen en consomme plus de 80 kilos chaque année et un Américain autour de 100 kilos, en grande partie dans les burgers. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.