La question était débattue hier lors d'un colloque organisé par trois associations qui ont lancé un appel en ligne "abolition 2012" pour que les candidats à la présidentielle interdisent le commerce du sexe dans leur programme.Un combat soutenu par Rosène, 55 ans dont 22 passés à se prostituer, jusqu'à ce qu'elle décide d'arrêter l'an dernierLaetitia Saavedra

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.