Commentant la menace de dégradation des notes souveraines européennes, le Premier Ministre a surtout mis l'accent à l'Assemblée Nationale sur la nécessité de réformer les institutions européennes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.