L'observatoire de la fin de vie pointe du doigt le manque de médecins formés aux bonnes pratiques en la matière. Reportage dans l'unité de soins palliatifs et de traitement de la douleur du CHRU de Besançon, par Danielle Messager

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.