Depuis sept ans, c'est le premier espoir pour Florence Cassez. Le juge rapporteur de son cas devant la Cour suprême du Mexique a proposé hier soir la libération immédiate de la Française, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvement.

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.