[scald=31517:sdl_editor_representation]LONDRES (Reuters) - Championne du monde en titre, l'Espagne s'est inclinée 2-1 mercredi face à l'Italie lors d'un match amical disputé au stade San Nicola de Bari, le Brésil s'inclinant de son côté 3-2 à Stuttgart face à l'Allemagne, une première depuis 18 ans.

La France a, elle, dû se contenter du match nul 1-1 contre le Chili lors d'une rencontre disputée à Montpellier et au cours de laquelle les hommes de Laurent Blanc ont mené 1-0 jusqu'à 14 minutes de la fin du temps réglementaire.

Les Bleus restent néanmoins sur une série de 11 matches sans défaite.

L'Italie a donc battu les champions du monde espagnols. Il a cependant fallu un but chanceux d'Alberto Aquilani à six minutes de la fin pour que la victoire choisisse le camp des Transalpins face à la sélection qui est également championne d'Europe.

La squadra azzura a pris l'avantage dès la 11e minute par Riccardo Montolivo mais, 25 minutes plus tard, un pénalty transformé par Xabi Alonso a remis les deux équipes à égalité.

Si les Espagnols ont ensuite dominé les débats, ils ne sont pas parvenus à porter l'estocade. En fin de rencontre, la frappe d'Aquilani a été déviée par Javi Martinez, qui a pris son gardien, Iker Casillas, à contre-pied, offrant la victoire à l'Italie qui n'avait plus battu la Roja depuis 1994.

L'Allemagne a de son côté mis fin à 18 ans de disette face à au Brésil qu'elle n'avait plus battu depuis 1993 et un succès à 2-1 à Cologne.

Depuis, les deux sélections, qui ne s'étaient plus rencontrées depuis six ans, s'étaient séparées sur quatre victoires du Brésil et un match nul en cinq rencontres.

CINQ BUTS DANS LA DERNIÈRE DEMI-HEURE

Le match de mercredi revenu à l'Allemagne a vu les cinq buts inscrits dans la dernière demi-heure.

Bastian Schweinsteiger a ouvert le score sur pénalty à la 61e minute, avant que le jeune Mario Götze ne creuse l'écart six minutes plus tard.

Robinho a réduit la marque à la 71e minute, lui aussi sur pénalty, mais Andre Schürrle, entré à la mi-temps, a porté le coup de grâce à 10 minutes du coup de sifflet final.

Au stade de La Mosson, les Bleus avaient pris la rencontre par le bon bout en ouvrant le score à la 20e minute par Loïc Rémy, servi par Karim Benzema et qui a ainsi inscrit son deuxième but sous le maillot de l'équipe de France.

Mais dans le dernier quart d'heure où les deux formations se sont montrées de plus en plus fébriles, les Français et leur gardien Hugo Lloris n'ont rien pu faire sur une frappe imparable de Nicolas Cordova.

Adversaire direct de la France dans la course à la qualification pour l'Euro 2012, la Bosnie n'a pas pu faire mieux qu'un nul 0-0 à domicile contre la Grèce.

En tout début de soirée, la Russie avait infligé à la Serbie son quatrième match de rang sans victoire. Après deux matches nuls en Estonie et en Australie, et une défaite 2-1 contre la Corée du Sud, les Serbes ont perdu sur un unique but inscrit Pavel Pogrebnyak à la 53e minute.

La Suède est, de son coté, allée s'imposer 1-0 en Ukraine alors que la Pologne a battu la Géorgie 1-0 sur son terrain de Lubin.

Martyn Herman, Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Pierre Sérisier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.