par Pascal Liétout

PARIS (Reuters) - La France se présentera en outsider mercredi à Brême face à l'Allemagne pour son dernier match amical avant la préparation pour l'Euro de cet été, a estimé lundi Laurent Blanc.

"Nous sommes les outsiders. Au niveau du jeu, on n'est pas à la hauteur des Allemands", a jugé le sélectionneur au premier jour du rassemblement des Bleus à Clairefontaine, en récusant le terme de pessimiste pour se dire pragmatique.

"On va rencontrer l'un des cadors du football européen et mondial. L'Allemagne dispose d'un sélectionneur qui a fait ses preuves", souligne Laurent Blanc, qui ne baisse bien évidemment pas pavillon avant d'avoir livré bataille.

"Si on peut se hisser à leur niveau sur un match, ce serait bien", dit-il en faisant à nouveau de la possession de balle la clé de la rencontre.

"Ils aiment avoir le ballon, c'est une équipe qui aime attaquer. Qui aura le ballon? C'est la question de ce match", analyse l'ancien défenseur, qui se dit "très heureux" de cette confrontation malgré les défections enregistrées dans les rangs de son équipe, notamment sur le plan offensif.

Les Bleus seront privés du Madrilène Karim Benzema, la principale arme offensive française et du Marseillais Loïc Rémy, tous deux blessés.

Mais Laurent Blanc peut se féliciter de ne déplorer, après le week-end de championnats, aucun forfait. "Tout le monde est sur le pont, il n'y a que des petits bobos sans gravité. On a assez donné côté blessures", dit-il.

L'absence de joueurs importants a obligé le sélectionneur à changer ses plans. Il souligne désormais que l'équipe qui sera alignée mercredi à Brême ne sera pas nécessairement celle qui débutera le championnat d'Europe contre l'Angleterre en juin.

"Il peut se passer beaucoup de choses d'ici-là, il risque d'y avoir encore des changements dans la liste", ajoute-t-il.

RIBÉRY ET SAHA EN FORME

Laurent Blanc voit d'un bon oeil le retour en forme de certains joueurs comme Franck Ribéry, auteur des deux buts du Bayern Munich face à Schalke 04 (2-0) dimanche, ou encore du but inscrit par le revenant Louis Saha avec son nouveau club Tottenham, battu par Arsenal (5-2).

"C'est toujours bien de récupérer des joueurs qui ont réalisé une bonne performance en club, cela donne de la confiance", juge-t-il.

Le sélectionneur garde encore pour lui le nom de celui qui portera le brassard de capitaine au Weserstadion et répète l'identité des trois présélectionnés: le gardien Hugo Lloris, le latéral gauche Eric Abidal et le défenseur central Philippe Mexès.

Le joueur du Milan AC fait toutefois figure de favori, même s'il revient en équipe de France après une longue absence pour blessure.

Le sélectionneur a peut-être livré une piste en encensant une nouvelle fois le joueur. "Vous savez tout le bien que je pense de lui. Il peut amener solidité et sérénité en défense, même si son parcours en sélection a été un peu chaotique."

Les 23 sélectionnés ont effectué en fin d'après-midi sous le soleil presque printanier de Clairefontaine une séance basée principalement sur la récupération.

Ils s'envoleront mardi matin pour l'Allemagne, avant une dernière mise au point technique au stade du Weser en fin de journée.

Edité par Olivier Guillemain

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.